Fils de marin pêcheur finistérien, Ronan Follic, s’il n’a pas poursuivi le métier, c’est au contact de la mer qu’il a décidé de réaliser des images traduisant un « finis terrae » où l’homme côtoie souvent l’extrême. Regardez ses images comme on part en voyage.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here